Honu, Pele et Poke bowl : dernières lueurs …

Lundi 18 Septembre 2017

Et voilà, en ce dernier jour, c‘est le moment de faire les valises. Néanmoins, notre avion est en soirée donc nous aurons une journée complète pour profiter de l‘île. Nous n‘aurons en plus pas à nous embêter avec les bagages, les propriétaires du logement nous ont proposé de les garder dans leur garage jusqu’à notre départ. Nous allons comme hier continuer notre exploration de la côte ouest et profiter des plages. C‘est parti !

Nous débutons par un petit passage à Kealakekua Bay pour retenter de voir des dauphins, nous faisons chou blanc. Nous allons noyer notre déception dans la mer dans un joli spot de snorkeling : Two steps dans Honaunau bay. Comme son nom l‘indique, il suffit de deux marches sur un banc de lave pour accéder à l‘eau, plouf.

One step.

Two steps

Il y a pas mal de monde mais l‘endroit est assez vaste pour ne pas qu‘on se nage dessus. Quelques bateaux de touristes patrouillent un peu au large : ici aussi, les dauphins ont leurs habitudes et les tours operator essaient de les traquer. Mais eux aussi rentreront bredouille. Comparés aux autres plongées que nous avons faites, c’est assez profond ici, ce qui fait que les bancs de poissons sont plus fournis. Je m‘amuse un peu à nager au milieu de ces nuages jaunes en évitant de me couper sur les coraux. Nous ne ferons pas forcement de rencontres exceptionnelles en termes d‘animaux mais passerons tout de même un bon moment.

Plongée dans les abysses.

Petit snack avant d’effectuer une visite culturelle. Nous allons visiter le

, également appelé la Place du Refuge. Les lieux se composent de deux parties, dans la première, on retrouve des reconstitutions de maisons traditionnelles hawaïennes, de palais, de temples. Cet espace entouré d‘un grand mur sont en effet l‘ancien lieu de villégiature de la famille royale. Tout au long de la visite, de magnifiques et immenses totems sculptés dans du bois gardent les lieux de leurs faces pas commodes du tout.

Halau, garage à canoë.

Hale o Keawe, le mausolée royal

Konane, le jeu d’échecs local

Perspectives coco.

De l‘autre côté du mur, c‘est le lieu du refuge à proprement parlé. Petit retour en arrière, la société hawaïenne était divisée en caste et était régie par un système de loi, le kapu. Contrevenir au kapu était généralement sanctionner de mort pour le briseur de loi, et parfois même, toute sa famille était invitée à l‘accompagner dans son voyage final. La seule manière d‘échapper au châtiment était de fuir les juges en courant et se cachant, traverser Honaunau Bay à la nage pour débarquer sur Pu‘uhonua o Honaunau et demander pardon à un prêtre. Après quelques prières et rituels, le criminel était absout et pouvait rentrer tranquillement à son village. Les guerriers ayant choisi le mauvais camp devait aussi effectuer le même périple avant de pouvoir rejoindre le camp du vainqueur.

De l’autre côté du mur, le refuge.

Le refuge.

Retour dans les jardins royaux.

Les étangs de pêche royaux

La visite est super instructive et agréable. Situés en bord de mer, les lieux sont aussi vraiment beaux. Il est possible d‘effectuer de petites randonnées autour du parc mais on avait faim. L‘entrée payante est comprise dans le pass des national parks. Avant de partir, entre deux totems, sur une petite plage, une petite tortue vient lentement (bah oui, c‘est une tortue) se poser sur le rivage. Hélène en profite pour la mitrailler.

Apres cette matinée bien remplie, nous prenons un déjeuner bien mérité à Da Poke Shack qui nous a été conseillé par le guide de la sortie kayak de la veille. L‘essai est transformé, les pokes (cube de poissons marines, riz et algues) à la mangue sont super bons. On en profite aussi pour boire une dernière fois la boisson qui nous a accompagnés ces dix derniers jours : le POG pour Passion – Orange – Goyave. Nostalgie.

Poke Bowl Go !

Prochaine étape qui pour tout dire sera assez décevante, la plage le long de ‘Anaeho‘omalu Bay (aussi appelée A Bay). La plage est une bande de sable entre deux étangs artificielles et l‘océan. Ces étangs étaient des lacs à poissons dans lesquels les rois de l‘archipel aimaient pécher. Aujourd’hui, ce qui borde la plage sont de gros hôtels blancs. Pas franchement notre tasse de thé. On profite quand même des transats mis à disposition. On restera une petite heure seulement.

Vu notre déception, nous choisissons de découvrir une dernière plage pour le coucher de soleil final. Ce sera Waialea. La plage de sable jaune, plutôt petite, est coupée en son centre par un banc de lave. On va passer un bon moment sous l‘eau à traquer les poissons dans les coraux qui entourent le magma solidifié. La zone est assez restreinte mais on trouve une belle diversité d‘animaux. Pas de tortue malheureusement.

En guise de bouquet final pour notre séjour, nous aurons droit à un magnifique coucher de soleil. Une belle manière de dire au revoir aux îles. Direction l’aéroport où un vol nous ramènera à Denver en passant par Los Angeles. Nous arriverons au petit matin et j’aurais la chance d’enchaîner le vol avec une longue journée de travail.

Petit bilan de ce séjour. L‘archipel d‘Hawaii est superbe et chacun y retrouvera ce qu‘il aime : randonnée, plage, farniente, sport nautiques. Le gros coup de cœur est cependant lié aux volcans. Entre la randonnée au cœur du cratère du Haleakala sur Maui et la lave en fusion de Big Islands, nous avons vécu là deux moments inoubliables sur les volcans. Si on ajoute les snorkelings avec les tortues, nous avons été vraiment chanceux. A refaire, on ne changerait pas grand-chose tant ce séjour a été exceptionnel, parfaits pour nos dernières vacances a deux !

Merci de nous avoir lu.
Hélène et Floran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *